UNITÉ D’ÉLITE #1 – LORALINE BRADERN

Unité d’élite #1 de Loraline Bradern – BMR – 425 pages – Date de parution : 2 mars 2018

Résumé :

Ils se sont rencontrés dans le noir.
Captifs d’un groupe terroriste, ils ont partagé la même cellule et, par sécurité, utilisé des faux noms.
Elle était Jessi. Lui, Woody.

Au milieu de l’enfer, sans jamais se voir, ils se sont chamaillés, désirés. Et il l’a sauvée au péril de sa vie.

Presque trois ans plus tard, Alyssandra travaille au sein des forces spéciales de la Navy, le Black Squadron.
Elle croit son Woody mort.
Leur histoire, fantasmée.
Leur passé, enterré.

Jusqu’à ce qu’une mission ébranle toutes ses certitudes…

Avis:

Je ne suis pas ultra fan des « romantico suspense » mais le résumé d’Unité d’élite me tentais énormément et j’ai été conquise !

Alyssandra est enlevée en Somalie alors qu’elle assure la sécurité d’une riche héritière. Pendant sa captivité elle rencontre Woody. Tout deux utilisent des noms d’emprunt pour se protéger mais isolés et dans le noir, ils vont tisser des liens que le temps ne pourra pas effacer.

Quelques années plus tard, Alyssandra s’est reconstruite et intègre une unité élite des forces américaines. Alors qu’elle pensait son passé enfoui, certaines sensations remontent à la surface et elle va découvrir qu’on ne lui à pas dit toute la vérité.

Ma première impression concernant ce livre est qu’il y a eu un très gros travail de recherche, les actions, les missions, l’armement… tout est extrêmement bien détaillé, comme si on y était. Même si j’ai parfois été un peu perdue dans certaines descriptions, notamment lors des présentations d’officiers, de ‘sous of’, de lieutenants…

Toutefois, le début du livre m’a un peu déstabilisé, j’ai trouvé la structure et l’enchainement des chapitres un peu bizarre, je me suis souvent demandé si je n’avais pas sauté des chapitres puis au fil des pages, l’histoire nous happe et plus moyen de décrocher. J’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture,  j’ai apprécié le personnage d’Alyssandra. Une femme dans un milieu majoritairement masculin qui ne va pas se laisser marcher sur les pieds.

Loraline Bradern nous fait légèrement perdre la tête, on essaye d’assembler les morceaux du puzzle et quand enfin on a toutes les pièces, bim! c’est la fin et l’action n’est pas encore finie !! Le truc totalement frustrant !  Je suis plus qu’impatiente de connaitre la suite. Dans ce premier opus, la romance n’est pas vraiment en premier plan, on est plus dans l’action, le suspense. C’est entraînant, addictif et réaliste, en tout cas tout semble plausible.

J’ai vraiment passé un agréable moment de lecture, je découvre la plume de Loraline Bradern est elle est prometteuse. Je ne vais pas tarder à lire la suite pour enfin découvrir un peu plus ce fameux « Woody ».

Laisser un commentaire