SANS ÂME – SANS COEUR #2 – ANGEL AREKIN

SANS ÂME – SANS COEUR #2 – ANGEL AREKIN BMR – 356 pages
Date de parution : 8 Septembre 2017

Résumé :

Abigael et Ciaràn, libérés de leurs secrets, ont réussi à trouver un certain équilibre. Mais en Thaïlande, loin du cadre familial et des règles établies, Ciaràn ne prend pas ses médicaments. Vulnérable, il a de plus en plus de mal à maîtriser ses pulsions. Abigael n’a jamais été autant en danger…
SANS ÂME est une fiction dark qui n’entre pas dans les codes de la romance classique : romance y rime avec violence, séduction avec soumission, et certaines scènes peuvent surprendre les lectrices non averties.

Avis :

« Et sous les crocs du loup, le petit chaperon rouge succomba »
Et comment ne pas céder ? Car ici, le loup, c’est Ciaràn, ce jeune homme intelligent, manipulateur, narcissique et bien trop beau pour qu’on puisse y résister. Et le petit chaperon rouge, c’est Abigael, qui s’est jetée dans les griffes de ce sociopathe en toute connaissance de cause.

Dans ce tome 2, nous retrouvons donc Ciaràn et Abigael en Thaïlande, mais loin du manoir, Ciaràn plonge peu à peu dans les méandres de son esprit torturé, il tente de comprendre pourquoi Abi l’obsède tant, lui qui n’aime personne et s’ennuie de tout. Il veut savoir, tout déchiffrer, découvrir ce qu’elle cache, enfui au plus profond d’elle, au plus profond de ses entrailles. Ses fantasmes prennent alors un tour plus sombre… plus sanglant.

Et face à un Ciaràn incontrôlable, Abigael va défier son intelligence, nullement apeurée par ce carnassier sans cœur. Elle va tenter de le décrypter pour lui apporter les réponses à ses questions. Abigael a du répondant et de l’aplomb face à ce magnifique monstre.

Dans « Sans âme », Angel Arekin décortique (dépèce ?) la personnalité de Ciaràn. On est dans la peau et dans la tête de ce héros atypique. C’est hypnotique, obsédant, complexe et déroutant car on tente de comprendre l’incompréhensible, de mettre la main sur cet esprit insondable. Puis on se demande qui est le plus fou de nos deux héros, comment Abigael peut-elle se jeter dans les bras de cet homme sans émotions ou tout n’est que mensonge et illusion.

C’est merveilleusement bien écrit, ambitieux car le travail d’analyse et de psychologie est remarquable, c’est pertinent en bref « Sans cœur » est une duologie brillante et envoutante que je vous recommande car vous ne lirez rien de semblable.

Retrouvez mon avis sur : « Sans Cœur » d’Angel Arekin ici

Laisser un commentaire