NO LOVE NO FEAR #2 – MEMORY GAME – ANGEL AREKIN

No Love No Fear #2 Memory Game d’Angel Arekin – BMR – 560 pages
Date de parution : 7 Juillet 2017

Résumé :

Yano a entraîné Rine dans un nouveau jeu, bien plus complexe et dangereux que celui dans lequel ils s’affrontaient jusque-là : emménager ensemble et vivre leur amour, jour après jour. Mais ils ne sont plus les seuls à dicter les règles : leur entourage semble ruser d’ingéniosité et de perversité pour détruire leur bonheur naissant. Yano doit voler au secours de son frère et le protéger de mauvaises fréquentations, Rine devient la cible d’énigmatiques messages… Cette fois, Rine et Yano vont devoir s’allier pour remporter la partie.
Plus de mensonges, plus de  secrets.
Mais peuvent-ils vraiment triompher du passé qui les hante ?

Avis :

J’avais apprécié le premier tome de cette série même si les deux héros m’avaient plusieurs fois laissé perplexe face à ce jeu étrange entre haine, passion et déchirement, mais, ici, « Memory Game », est un coup de cœur!
Je l’ai trouvé plus mature, plus profond et aussi d’une certain façon plus apaisant.
Un tome sous forme de « thérapie » pour nos deux amants.

Yano et Rine tentent de réparer leurs erreurs passées et de s’avouer leur sentiments et ressentiments les plus profonds alors que l’ombre de Maël plane toujours sur leur couple. Mais alors que tout semble s’arranger les démons et fantômes du passé ressurgissent et viennent semer le trouble dans leur relation encore instable.

Dans ce tome, on comprend enfin ce triangle amoureux tragique, cet amour inconditionnel, cet amour à sens unique et cet amour dévastateur, qui déchire et qui détruit tout sur son passage. Il met également en lumière « Le pacte » de ces deux amis désirant la même fille, mais qui ne sera pas respecté et qui précipitera le trio dans une situation qui les dépassera.

Angel Arekin nous replonge dans son univers avec facilité et nous fait ressentir tout un tas d’émotions, car ce tome est d’une intensité désarmante. J’ai du mal à exprimer ce que j’ai ressenti face à cette lecture car j’ai été très touché par les pensées de ce jeune homme, en mal d’amour, de reconnaissance, qui avait pourtant tout pour lui. On ressent toute la tristesse et la détresse de ce jeune homme consumé par l’amour d’une jeune femme qui secrètement en désire un autre mais qui est incapable de laisser s’envoler, cette passion quitte à commettre irréparable, un amour doux-amer ou se mêle plaisir et peine. J’ai vraiment apprécié cette immersion dans les pensées les plus intimes et les plus torturées de l’un de nos héros. J’ai également aimé voir l’évolution de Yano, cette sorte de rédemption, ou, enfin Yano se livre, ce qui le rend plus vulnérable, plus « humain », plus accessible.

Je suis complètement conquise, Angel Arekin est toujours aussi diabolique et avec une imagination sans limite. Elle décrit parfaitement ses personnages, ses mots, ses émotions, qui s’infiltrent en nous, c’est palpable et ça nous laisse le sentiment étrange de connaitre ces êtres imaginaires et une fois le livre refermé nous provoque cette sensation de manque.

Je me demande ce que nous réserve Angel Arekin pour le tome 3 « Yano & Play » prévu pour début novembre.

No Love No Fear, l’histoire d’un premier amour étouffé mais reconquis, une histoire sombre et merveilleuse qui saura vous séduire.

Retrouvez mon avis sur No Love No Fear #1 – Play with me ici

1 comment on “NO LOVE NO FEAR #2 – MEMORY GAME – ANGEL AREKIN”

Laisser un commentaire