isaac-cole-cynthia-havendean

ISAAC COLE – CYNTHIA HAVENDEAN

Isaac Cole de Cynthia Havendean – Editions EdiLigne – 406 pages
Date de parution 15 octobre 2016

Résumé :

Lui, c’est Isaac Cole, le garçon le plus détesté de la ville de Princeton. Partout où il passe, il suscite la controverse et il cumule les bagarres. Arrogant, violent, agressif, impulsif… Sensible, courageux, romantique, sexy… Il est ciblé comme étant le suspect principal de la mort d’un étudiant. Mais qui est réellement ce type étrange que tout le monde semble craindre? Il cache quelque chose et n’a pas l’intention de le dévoiler… Elle, c’est Hayley Wheeler, une adolescente, aimée de tous, qui vit chez sa tante depuis que sa mère s’est suicidée deux ans auparavant. Elle tente de se refaire un quotidien heureux, avec ses amis, ses habitudes, son amoureux… Mais ça, c’était avant qu’Isaac pose les yeux sur elle. Désormais, il la convoite… Malgré les mises en garde de son entourage, Hayley fuit secrètement pour le retrouver. Irrésistiblement attirée par Isaac et convaincue de sa sincérité, elle fera tout pour le défendre. Mais à quel prix?…

Avis :

Alors mon avis va aller à contre courant de ce que j’ai pu lire sur internet jusque-là,  car pour moi, « Isaac Cole » est une grosse déception. Pourtant il avait tout pour me plaire, une superbe couverture, un résumé intrigant et de nombreux coups de cœur dans la blogosphère.

Isaac Cole est arrogant, violent, dangereux. Les rumeurs les plus folles circulent à son sujet. Et lorsque Hayley pose les yeux sur Isaac, elle est irrémédiablement attirée par lui, mais tout son entourage lui conseille de se méfier et ne voit pas d’un bon œil ce rapprochement, surtout qu’Hayley sort avec Riley, le petit ami bien sous tout rapport et qui a tout du gendre idéal.

Dés le début j’ai été perturbée par le style d’écriture, j’ai buté sur plusieurs phrases m’obligeant à relire certains passages, dû à des problèmes de syntaxe, et certaines expressions dont nous n’avons pas l’habitude (lié à l’origine canadienne de l’auteur) cependant on fini par s’habituer au style qui s’apparente plus à « du parlé ».

L’histoire est touchante mais malheureusement je n’ai pas été séduite, certains passages sont survolés, il y a beaucoup de répétitions dans les dialogues et j’ai trouvé les personnages secondaires totalement creux.

Concernant nos deux héros, j’ai trouvé leurs comportements puérils, « Isaac Cole » est un Young Adult, je lis ce style de livre régulièrement et la jeunesse des personnages ne me gêne pas, mais là, j’ai trouvé certaines attitudes complètement immatures. Isaac Cole est censé être un « bad boys », il en a l’apparence : tatouages, réputation sulfureuse et regard de braise mais il n’a de « Bad boys » que le nom. Hayley est une héroïne ordinaire sans réel intérêt, son comportement est parfois consternant car elle va aguicher Isaac puis lorsque ce dernier cède à ses avances elle va lui demander d’arrêter. Elle va faire la girouette pendant une très grande partie du livre. On se perd également dans le fil de l’histoire tellement il y a de retournements de situation, on a l’impression que l’auteur à voulu en mettre un maximum pour donner de l’impulsion à son récit, mais tout change en une page et tout se résout en une phrase.

Bref une très grande déception en ce qui me concerne, je ne savais pas trop si j’allais publier ma chronique car je n’aime pas dire de choses négatives, l’histoire a du potentiel, elle aborde des sujets difficiles, ça peut être touchant et émouvant, seulement, ça part dans tous les sens et ça manque de maturité. De plus que la fin aurait mérité d’être un peu plus détaillée.

Laisser un commentaire