I HATE U LOVE ME – TESSA WOLF

I hate u love me de Tessa Wolf – BMR – 434 pages – Date de parution : 21 avril 2017

Résumé :

À 18 ans, ma vie est toute tracée. Raisonnable, réfléchie et ambitieuse, je me prépare à intégrer une des plus prestigieuses universités de Paris. Raisonnable… Je l’étais avant de le rencontrer. Fares. Ce garçon intimidant, intrigant, différent des autres qui va tout remettre en question. Bouleverser mon monde parfait, juste avant de disparaître. Laissant derrière lui une histoire d’amour explosée en plein envol.
Cette rupture m’a changée à jamais.
Trois ans plus tard, le destin met à nouveau Fares sur mon chemin. Lui a refait sa vie, pas moi et son indifférence va achever de me détruire. Quand plus rien n’atteint celui qu’on aime et que la haine prend le dessus, la vengeance n’est-elle pas la plus douce des thérapies ?

Avis :

Cela faisait un moment que j’avais envie de lire ce livre, j’avais entendu que du bien de cette série j’étais donc curieuse de la découvrir et je ne fus pas déçue!

Elena est une jeune fille studieuse, elle est fiancée à Chris, qu’elle a rencontrée au lycée mais tout va changer le jour ou elle va croiser le regard de Fares. Plus les jours passent et plus son attraction envers lui est forte. Etre fiancée avec l’homme qu’elle aime lui pèse de plus en plus et elle comprend alors que Chris ne fera plus partie de son futur.
Fares est un jeune homme mystérieux, « Hot boy professionnel » toutes les filles lui tournent autour mais il ne veut qu’Elena. Complexe et torturé, Fares a un comportement irrationnel et parfois incompréhensible. Il pourrait entrainer Elena dans une relation beaucoup plus sombre mais dans ses bras, Elena se sent plus vivante.

Sa relation naissante avec Fares sera le début de jours merveilleux pour Elena mais aussi son pire cauchemar.

J’ai eu un peu de mal avec le début de l’histoire, le jeu du chat et de la souris ainsi que le manque de communication entre nos deux héros m’ont un peu agacé, toutefois, au fil des pages l’histoire se met en place et prend sens. J’étais intriguée par Fares, rien ne filtre, il cache quelque chose et on ne sait pas trop ce que c’est. C’est angoissant car on a envie que la relation entre Elena et Fares évolue vers quelque chose de beau mais Tessa Wolf va lâcher quelques bombes et tout va exploser. L’amour et la tendresse va se muer vers une passion vengeresse et destructrice et ce sera à qui fera le plus souffrir l’autre.

La multitude de rebondissement fait que l’on y croit jusqu’au bout, on espère, on accroche sa ceinture et on finit par lire frénétiquement les pages pour connaitre le dénouement final.

« I hate u love me » est une romance dans l’ère du temps, Tessa Wolf évoque avec justesse le poids des traditions, les dégâts de lourds secrets, ce que l’on est prêt à faire et accepter par amour mais elle décrit également avec une troublante exactitude le désespoir et comment nous réagissons face à perte de l’être que l’on aime et du long processus de reconstruction.

Laisser un commentaire