FORBIDDEN – TABITHA SUZUMA

Forbidden de Tabitha Suzuma – Milady – New Adult – 380 pages
Date de parution : 22 septembre 2017

Résumé:

L’amour est leur seul crime.
Un roman d’amour qui vous hantera longtemps…

 » Je refuse de laisser le monde extérieur nous condamner et détruire le plus beau jour de ma vie. Celui où j’ai embrassé le garçon qui hantait mes rêves depuis toujours. Sommes-nous condamnés à nous dissimuler derrière des portes closes et des rideaux tirés ?  »

Il ne reste plus grand-chose de la famille Whiteley. Le père a refait sa vie à l’autre bout du monde, la mère essaie d’en faire autant. Elle dépense plus d’argent chaque mois en alcool et en fringues qu’en pension alimentaire pour ses cinq enfants. Dans la débâcle, les deux aînés, Maya et Lochan, seize et dix-sept ans, décident de prendre les choses en main. En effet, si les services sociaux s’en mêlent, ils seront séparés, placés dans des foyers aux quatre coins du pays. Luttant ensemble pour maintenir leur famille unie, ils partagent les mêmes joies et les mêmes peines. Mais peuvent-ils vraiment s’avouer ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre ?

Avis :

Un père qui les a abandonnés, une mère alcoolique et absente, les enfants de la famille Whiteley sont livrés à eu même. C’est pourquoi les ainées, Lochan et Maya, ont peu à peu pris la place des parents portant à bout de bras leurs frères et sœur pour ne pas que l’assistance social les sépare.
Il y a Kit, 13 ans, qui est un adolescent en plein rébellion, Tiffin 8 ans et Willa la petite dernière de 5 ans.

Lochan est un jeune homme plutôt solitaire, il parle peu et n’a pas d’amis, Maya est la seule personne avec qui il peut être lui même. Maya le comprend et partage le même fardeau familial.

Dans Forbidden, on va assister à la naissance d’un amour impossible, tabou mais inéluctable. L’auteure nous plonge dans son univers. Dans cette famille et dans cette petite maison qui au fur et à mesure de l’histoire nous oppresse. L’écriture est très imagée avec beaucoup de description, ce qui rend très réaliste et concrète cette histoire.
Le fait d’avoir le point de vue des deux héros est important, on a les pensées et les émotions de chacun, ce qui permet de comprendre les sentiments des 2 protagonistes, ce qui me semble nécessaire pour saisir cette histoire et  déchiffrer l’amour qui les lie.

Car Lochan et Maya ont conscience que ce désir qu’ils éprouvent est immoral, dérangeant, que c’est une pure folie et que leur relation peut avoir de lourdes conséquences. Ils ressentent de la culpabilité et ils luttent contre leurs sentiments, mais ils ont un besoin irrémédiable de cet amour comme si leurs vies en dépendait.

Tabitha Suzuma, nous bouscule dans nos convictions, car, oui, la morale, notre société, nos lois, veulent que cet amour soit interdit et répréhensible. On est vraiment tiraillé car, que font Lochan et Maya de mal à part s’aimer ? Ni a t’il pas, dans notre société, plus répréhensible que deux personnes qui s’aiment mais que la biologie ne peut approuver ?

« Forbidden » est un énorme coup de cœur, je ne regrette pas de l’avoir lu, toutefois après l’avoir fini, j’ai comme un sentiment doux-amer pour cette histoire d’amour clandestine magnifiquement déroutante, j’ai un profond sentiment d’injustice, c’est sombre, désolant et j’ai beaucoup souffert pour ces deux héros. Une histoire qui ne vous laissera pas indifférent et insensible.

Laisser un commentaire