ADDICT LOVER – IRIS HELLEN

City Edition – Collection Eden – 368 pages – Date de parution : 29 mai 2019

Résumé :

Engluée dans les problèmes personnels, Cheyenne, une jeune chanteuse au début de carrière fulgurant, s’est réfugiée dans l’alcool. Pour soigner sa dépendance, elle accepte de partir en cure de désintoxication. Elle y rencontre Creed, un prodige de l’informatique qui a fait fortune dans les jeux vidéos et qui essaie de guérir son addiction aux médicaments. L’homme est exaspéré par le côté un peu trop provincial de la jeune femme… mais aussi irrésistiblement attiré. Malgré leurs différences, une passion se noue. Intense et exaltante. Mais quand Creed est rattrapé par son passé tumultueux, la jeune femme s’enfuit à des milliers de kilomètres, loin des trahisons et de la jalousie. Mais l’amour est une addiction dont on ne décroche pas si facilement…

Avis :

Trompée par son fiancé, Cheyenne va peu à peu être submergée et va se refugier dans l’alcool qui va l’engloutir et faire sombrer ses débuts prometteurs en tant que chanteuse country.

En thérapie, elle rencontre Creed Taylor ! Les premiers échanges entre Creed et Cheyenne sont explosifs, j’adore quand c’est vif et piquant. Nos deux héros représentent chacun ce qu’ils détestent le plus, Creed est un jeune homme cynique, aux multiple conquêtes, qui a fait fortune dans les jeux vidéos et Cheyenne a ce coté naïve et trop lisse qui insupporte Creed. Alors entre le Geek californien et « la vierge du Mississippi » ça fait des étincelles.

Mais tous deux ont intégré White Meadows pour surmonter leurs addictions et revenir sur le devant de la scène. Entre les ateliers et les séances d’introspection, ils finissent par s’apprivoiser mais rien ne sera simple pour des experts en manipulation, mentir est devenue une seconde nature pour eux et ils auront bien du mal à communiquer.

« Addict Lover » est un spin-off de « Tell me you love me », même si on retrouve certains personnages, il n’est pas nécessaire de l’avoir lu avant de commencer « Addict Lover ». On replonge dans la même ambiance : le « Deep South ».

Tout est toujours aussi bien décrit, on s’imprègne des lieux et de l’histoire comme si on y était, avec peut-être un regard plus sombre. Iris Hellen a le talent de mêler son histoire à des faits historiques ou d’actualités ce qui enrichit fortement la lecture et qui rend le récit plus concret. On navigue entre Corinth, cette petite ville du Mississipi, Menphis, berceau du blues, de la soul et du rock ‘n’ roll et la Californie, terre d’accueille de nombreuses start-ups. Deux états diamétralement opposés pour 2 héros aux antipodes l’un de l’autre.

Au travers des différentes épreuves, Cheyenne va grandir et sortir de ce carcan dans lequel elle s’est enfermée. Creed va peu à peu lui ouvrir les yeux sur ce que désire réellement la jeune femme. De son coté, Cheyenne va démontrer à Creed que les apparences sont parfois trompeuses et que la vie qu’il menait jusqu’à présent peut être complément différente.

Toutefois, ils seront toujours sur la brèche, dans le monde du show business dans lequel ils évoluent, rien ne leur sera épargné, entre trahisons et jalousies, leur fragile équilibre sera toujours menacé mais chacun se battra pour obtenir ce qu’il veut. ils pourront chacun compter sur un entourage soudé amis et familles surtout que les personnages secondaires  sont attachants et désopilants.

J’ai aimé retrouver la plume d’Iris Hellen, « Addict Lover » est une douce romance, un « slow burn » qui monte crescendo. L’auteure m’a même surprise avec un rebondissement inattendu, je ne pensais pas qu’elle serait partie dans cette direction mais cela conforte l’idée du chemin initiatique mené par l’héroïne.

Si vous ne connaissez pas encore la plume d’Iris Hellen, je ne peux que vous la conseiller, ses histoires ont toujours un coté authentique avec des personnages bien travaillés et haut en couleurs. Tout est toujours bien détaillés et on apprend à chaque fois quelques petits trucs !

Mes avis sur la Trilogie: Mad About You T1 T2 T3

Mon avis sur Tell Me You Love Me

1 comment on “ADDICT LOVER – IRIS HELLEN”

Laisser un commentaire